[moi - ma mère - Émile Labbé - Rose-Alma Lemelin - Zéphirin Lemelin]

 

Lemelin_Z_phirin_1

L'enfance:

1838:

Zéphirin Lemelin est mon arrière arrière grand-père. Il voit le jour le 18 novembre 1838, dans la paroisse de St-Charles, comté de Bellechasse. Son père, Flavien, est instituteur. Sa mère, Marie Geneviève Lemieux, a déjà donné naissance à cinq enfants avant son arrivée: Flavien Cyprien, né le 19 février 1829 et décédé le 8 mars 1830; Marie Geneviève, née le 14 mai 1830; Louis Toussaint, né le premier novembre 1832; Pierre Flavien Bernardin, né le 17 juin 1834 et décédé le 2 mars 1836; et Nazaire, né le 28 juillet 1836 et décédé le 13 février 1837. Ainsi, au moment de sa naissance, Zéphirin n'a qu'un frère et une soeur qui ont survécu. Le petit est baptisé le même jour dans l'église de St-Charles. Il a pour parrain un monsieur Daigle et pour marraine Marie Chabot.

1838_b_Z_phirin_Lemelin

 

1840:

Zéphirin ne s'en souviendra pas, mais le 13 octobre 1840, à Lauzon, comté de Lévis, son oncle maternel, Magloire Lemieux, épouse Elisa Carrier. Magloire, alors meunier de l'endroit, a 26 ans. Elisa, fille de Jean Baptiste Carrier et Josephte Nault dite Labri, est mineure.

 

1841:

Le 17 août 1841, c'est au tour de Vital Lemieux, autre oncle maternel de Zéphirin, de prendre épouse. Il a choisi Adélaïde Drapeau, fille mineure de Charles Drapeau, cultivateur, et de feue Véronique Couture. Vital, 25 ans, est alors cardeur.

1841 est aussi l'année où naît Cyprien, le frère de Zéphirin. Il voit le jour le 25 septembre, à St-Charles. Il est baptisé le même jour dans l'église paroissiale. Son père lui sert de parrain alors que Justine Labrecque est sa marraine.

 

1842:

À St-Gervais, comté de Bellechasse, le 9 février 1842, décède Archange Aubé, veuve d'Ambroise Lemieux, oncle maternel de Zéphirin. Ambroise est mort depuis 1825. Après le décès d'Ambroise, Archange s'est remariée deux fois. D'abord avec Pierre Boissonault en 1827 et ensuite avec Abraham Hinse en 1833. Au moment de quitter ce monde, Archange a 41 ans. Elle est inhumée dans le cimetière de St-Gervais le 11 février.

 

1844:

Zéphirin a 5 ans lorsque sa tante Emérence Lemieux épouse Prudent Lacroix, le 7 avril 1844, à St-Gervais. Emérence est la petite dernière des dix enfants de la famille Lemieux. Au moment de son mariage, elle a 25 ans. Prudent est aussi majeur. Il est le fils de Pierre Lacroix et de Marguerite Labrecque, aussi de St-Gervais.

Le premier octobre suivant, le sort frappe cruellement la petite famille Lemelin. En effet, ce jour-là, décède le père de Zéphirin, Flavien, à l'âge de 44 ans. Né le 30 octobre 1798 à St-Charles, Flavien épousa Marie Geneviève Lemieux le 22 janvier 1828 à St-Gervais. Sa signature apparaît au bas de l'acte de mariage. Bien sûr, puisqu'il est instituteur de profession, il sait lire et écrire. Ensemble, ils ont eut sept enfants dont quatre sont en vie au moment de son décès. Flavien est inhumé le 3 octobre, à St-Charles, devant Joseph Terrien et Etienne Leclerc. 

1844_s_Flavien_Lemelin

 

1845:

Le 6 août 1845, à St-Charles, comté de Bellechasse, André Lemelin, grand-père paternel de Zéphirin, quitte ce monde. Il a 87 ans. Né en 1758 à l'Île d'Orléans, il épouse Catherine Gonthier à l'âge de 25 ans. Très rapidement arrive le premier des dix enfants qu'auront le couple. Le père de Zéphirin sera le huitième. André fut cultivateur à St-Charles. Il est inhumé le 8 août dans le cimetière de St-Charles.

 

L'adolescence:

1849:

St_Charles__glise

Quatre ans se sont écoulés depuis le décès d'André Lemelin, le grand-père paternel de Zéphirin. Le 25 avril 1849, à St-Charles, Catherine Gonthier, la grand-mère de Zéphirin, va rejoindre son mari outre-tombe. Elle a 88 ans. Elle avait 22 ans au moment d'épouser André Lemelin, à St-Charles. Son inhumation se déroule le 27 avril.

 

1851:

Lors du recensement de 1851, la famille Lemelin semble habiter avec Joseph Montmanie (Montminy?), cultivateur de St-Charles, Emélie Lefrançois, son épouse, et trois rentières Terrien: Pélagie (45 ans), Martine (34 ans) et Angelle (40 ans). Marie dit être veuve et avoir 35 ans. En fait, elle en a 10 ans de plus. Avec elle, ses enfants: Marie, 22 ans, Louis, 19 ans, Zéphirin, 13 ans et Cyprien, 11 ans.

 

1852:

À St-Gervais, le 17 mai 1852, décède Ambroise Lemieux, le grand-père maternel de Zéphirin, à l'âge de 87 ans. Né le 10 novembre 1764 à St-François-de-la-Rivière-du-Sud, comté de Montmagny, il épousa Thérèse Proux à l'âge de 21 ans. Celle-ci décède et Ambroise, 32 ans, se remarie avec Marie Josephte Couture, douze ans sa cadette. Il est alors cultivateur à St-Charles, comté de Bellechasse. Il le sera toute sa vie. Comme mentionné plus tôt, ils auront dix enfants, dont la mère de Zéphirin est la sixième. Ambroise est enseveli le 19 mai à St-Gervais.

 

1854:

St_Rapha_l_de_Bellechasse__glise

Adélaïde Drapeau, épouse de Vital Lemieux, oncle maternel de Zéphirin, s'éteint le 9 mars 1854 à St-Raphaël, comté de Bellechasse. Elle n'a que 33 ans. Elle est ensevelie le 11 mars à St-Raphaël, qui est alors une mission. Son beau-frère, Prudent Lacroix, est témoin de la cérémonie. Zéphirin a alors 15 ans.

 

1855:

L'oncle Vital Lemieux ne perd pas beaucoup de temps. Il se remarie à St-Charles, le 15 octobre 1855, avec Tharsile Anastasie Audet dite Lapointe. Celle-ci est la fille de Louis Audet dit Lapointe et de feue Louise Pelchas. Tharsile est majeure. Vital, quant à lui, est un cultivateur de 39 ans de St-Raphaël. Il a pour témoins son ami Abraham Hinse et son neveu Louis Lemelin, le frère de Zéphirin.

 

1858:

Jean Baptiste Lemieux, autre oncle maternel de Zéphirin, décède à St-Gervais, le 8 mars 1858. Il a 58 ans. Né en 1800, il épousa Marguerite Brisson à l'âge de 28 ans. Cultivateur de l'endroit, il est inhumé de 10 mars devant son fils Jean Baptiste et Marcel Aubé, écuyer.

 

La vingtaine:

1859:

St_Charles_village

À St-Charles, le 20 février 1859, décède François Lemelin, oncle paternel de Zéphirin. Il a 70 ans. Né en 1788, il épousa Geneviève Simoneau à l'âge de 26 ans. Il était cultivateur.

Le 11 octobre suivant, Raymond Aubé, époux de Marie Josephte Lemieux, tante maternelle de Zéphirin, passe de vie à trépas, à St-Gervais, à l'âge de 63 ans.

 

1860:

À Buckland, comté de Bellechasse, Marie Geneviève, la soeur de Zéphirin, épouse Ignace Dion, fils majeur d'Ignace Dion, cultivateur du canton de Buckland, et de Théotiste Desrosiers, le 31 janvier 1860. Marie Geneviève a 39 ans. Parmi ceux présents à la cérémonie, l'acte de mariage nomme Ignace et Thomas Dion, respectivement le père et le frère de l'époux, et Louis Lemelin, le frère de l'épouse.

 

1861:

Lors du recensement de 1861, Zéphirin semble habiter avec la famille de Charles Carrier, agriculteur, à Buckland, Bellechasse. Je le suppose homme engagé.

1861_Z_phirin_Lemelin

Aussi en 1861, le 23 janvier, décède à St-Gervais Marie Josephte Lemieux, tante maternelle de Zéphirin. L'aînée de la famille Lemieux, elle s'éteint à l'âge de 63 ans. Elle en avait 40 de moins lorsqu'elle épousa Raymond Aubé, à St-Gervais, en 1821. Son service funéraire se déroule le 25 janvier devant Marcel et Ferdinand Aubé.

Le 4 mars suivant, Michel Henry (Henri) quitte cette terre à son tour. Il est l'époux de la tante maternelle de Zéphirin, Basiliste Lemieux. L'acte de sépulture indique qu'il a alors 56 ans. Il en avait trente de moins au moment d'épouser la tante Baséliste. Il est inhumé le 6 mars à St-Gervais.

 

1862:

Voici le grand jour! Nous sommes le 18 novembre 1862. On s'assemble dans la petite église de la mission d'Armagh, comté de Bellechasse pour célébrer le mariage de Zéphirin Lemelin et d'Eudace Duquette. L'acte de mariage mentionne qu'ils sont tous deux de l'endroit. À se demander, cependant, si la famille Duquette assiste à la cérémonie. Les seuls témoins mentionnés sont Louis Lemelin, le frère de Zéphirin, et Odile Carrier, la promise de Louis. Pas de trace du père de l'épouse, ni d'aucun de ses frères... Il s'agit finalement peut-être d'un mariage très intime... Qu'une femme soit témoin à un mariage était rarissime à l'époque. Zéphirin a alors 24 ans et Eudace 19. Elle est la fille de Thomas Duquette et de Mélonie Laverdière.

1862_m_Z_phirin_Lemelin_et_Eudace_Duquet

 

1863:

Louis, le frère de Zéphirin, convole en justes noces avec Odile Carrier, le 14 juillet 1863, à Buckland, comté de Bellechasse. Louis, cultivateur, a 30 ans et Odile en a 19. Elle est la fille d'Edouard Carrier, du canton de Buckland.

 

1864:

Lemelin_D_merise

Démerise, premier enfant de Zéphirin et de Marie Eudace, voit le jour le 4 avril 1864. Elle est baptisée le même jour à Buckland devant son oncle François Duquet, son parrain, et sa marraine, sa grand-mère maternelle, Mélanie Lavalières. Note: le patronyme de la mère d'Eudace varie selon les documents. Parfois c'est Laverdière, parfois Lavalière (sous toutes ses formes). Quant à son prénom, il varie entre Mélonie et Mélanie. Zéphirin a alors 25 ans.

Autre mariage en 1864. Celui de Cyprien, le jeune frère de Zéphirin, qui épouse, à Buckland, le 5 avril, Restitue Bilodeau. Tous deux habitent le canton de Buckland. Les parents de Restitue, Grégoire Bilodeau et Restitue Roy, sont de St-Lazare. Cyprien a 22 ans et Restitue en a 28.

Le 15 juin suivant, à St-Lazare, décède André Lemelin, l'oncle de Zéphirin. Il a 79 ans. Né en 1785, il a épousé Marie Lacroix à l'âge de 20 ans. Cinq and plus tard, celle-ci quittait ce monde. À 27 ans, André s'est remarié avec Josephte Royer, avec qui il a passé le reste de ses jours. Il était cultivateur.

 

1865:

Le beau-frère de Zéphirin, Thomas Duquet, cultivateur du canton de Buckland, prend Esther Fournier pour épouse, le 20 août 1865, à St-Henri de Lauzon, comté de Lévis. Elle est la fille de Joseph Fournier et d'Esther Charest. Elle est mineure, alors que Thomas a 24 ans.

Le 11 octobre, naît à Buckland, Léocadie Lemelin, autre fille de Zéphirin et de Marie Eudace. Baptisée le 15, elle a pour parrain son oncle Louis Lemelin, et pour marraine Agnès Larochelle.

 

1866:

La petite Léocadie n'aura pas vécu bien longtemps. Cinq mois à peine. Elle s'éteint le 10 avril 1866, à Buckland.

 

1867:

Le 23 février 1867, toujours dans le canton de Buckland, naît une autre fille pour Zéphirin et Eudace. On la baptise le lendemain Marie Desneiges. Elle s'éteint au bout de huit mois, soit le 6 octobre suivant.

Le 29 septembre, c'est au tour d'Étienne Lemelin, oncle de Zéphirin, de quitter cette Terre, à l'âge de 80 ans. À l'âge de 26 ans, il épousa Marguerite Couture, à St-Charles, comté de Bellechasse, où il passa sa vie. Il était cultivateur.

 

1868:

Cécile Thibault, épouse de Joseph Lemieux, oncle maternel de Zéphirin, s'éteint à St-Gervais le 16 juillet 1868, âgée de 86 ans.

À St-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud, comté de Montmagny, décède Geneviève Simoneau, veuve de François Lemelin, oncle de Zéphirin. Elle a 73 ans.

 

La trentaine:

1869:

 

Naît un premier fils pour Zéphirin et Marie Eudace, le 15 avril 1869, dans le canton de Buckland, que l'on baptise, le 15, André Ignace Zéphirin. Il a pour marraine sa tante Marie Geneviève Lemelin. Son parrain est Ignace Dion, l'époux de la marraine.

 

1871:

Lors du recensement de 1871, la famille de Zéphirin habite le sous-district de Buckland, dans le district de Bellechasse. La maisonnée se compose de: Zéphirin, 30 ans, cultivateur; de son épouse Eudace, 24 ans; de leurs enfants: Démerise, 8 ans; et Zéphirin, 2 ans. Autour d'eux il y a des Cadoret, des Montminy, des Giard, des Couture.

1871_Z_phirin_Lemelin

Le 20 février 1871, Louis Duquet, le beau-frère de Zéphirin, épouse Élise Duperron dite Lavertu, à St-Lazare. Tous deux sont mineures. Élise est la fille de François Xavier Duperron dit Lavertu et de Julie Ducas, de St-Lazare.

Le 10 avril, Eudace donne naissance à un enfant qui meurt aussitôt.

Elmire Duquet, belle-soeur de Zéphirin, épouse Philias Therrien, le 23 mai, à Buckland. Elle a 23 ans et il en a 28.

L'année se termine par un décès, le 30 décembre. Celui de Marguerite Couture, la veuve d'Étienne Lemelin, l'oncle de Zéphirin. Elle a 77 ans. Elle est inhumée dans le cimetière de St-Charles de Bellechasse.

 

1872:

À St-Gervais, le 18 octobre 1872, décède Baséliste Lemieux, la tante maternelle de Zéphirin. Elle a 64 ans. Née en 1808, elle épousait Michel Henry (Henri) à 23 ans. Celui-ci, décédé en 1861, elle est veuve depuis onze ans. Elle a passé sa vie à St-Gervais et c'est là qu'on l'enterre.

 

1874:

Joseph Duquet, beau-frère de Zéphirin, épouse Caroline Corriveau à Buckland, le 8 juin 1874. Ils sont tous deux majeurs. Caroline est la fille de David Corriveau et de Henriette Laflamme.

Autre enfant qui naît et meurt aussitôt, pour Zéphirin et Marie Eudace, le 12 novembre.

À St-Gervais, décède l'oncle Joseph Lemieux, âgé de 69 ans. Né en 1804, il épousa Cécile Thibault à l'âge de 32 ans. Il est veuf de celle-ci depuis six ans.

Triste journée, ce 6 décembre, alors que Anastasie Duquet, belle-soeur de Zéphirin, la petite dernière de la famille Duquet, s'éteint à l'âge de 16 ans, à Buckland.

 

1875:

L'oncle Vital Lemieux décède à Lauzon, le 13 juillet 1875. Il a 59 ans. Né en 1816, il a 10 ans lorsque décède sa mère, en a 25 lors de son mariage avec Adélaïde Drapeau, en a 37 lors du trépas de celle-ci, et en a 39 lorsqu'il se remarie avec Anastasie Audet dite Lapointe, avec qui il a vécu les vingt dernières années. Il est enterré le 15 juillet.

 

1876:

Le 4 mars 1876, Marie Eudace met au monde des jumeaux qui s'éteignent aussitôt.

À St-Raphaël, comté de Bellechasse, le 27 juin, décède Guillaume Lemieux, oncle maternel de Zéphirin, âgé de 72 ans. Marié à 23 ans à Marie Buteau, il était cultivateur.

 

1877:

Selon le recensement de 1881, Malvina ou Delvina, fille d'Eudace et Zéphirin, serait née en 1877. Puisque je n'ai pas trouvé son acte de baptême, rien de plus ne peut être confirmé.

Marie Buteau, la veuve de Guillaume Lemieux, oncle maternel de Zéphirin, s'éteint le 15 avril 1877, à St-Raphaël, comté de Bellechasse. Selon l'acte de sépulture, elle a alors 73 ans. Elle est veuve depuis dix mois.

Le 18 août suivant, à Lévis, décède Charles Goulet, l'époux de Célina Duquet, la belle-soeur de Zéphirin. Il n'a que 37 ans.

 

La quarantaine:

1879:

À St-Charles de Bellechasse, le 30 janvier 1879, décède Suzanne Labrecque, épouse de Jean Lemelin, oncle paternel de Zéphirin. Elle a environ 75 ans, selon l'acte de sépulture.

Le 9 juillet suivant, nous avons confirmation que Zéphirin a déménagé sa famille dans les Cantons-de-l'Est, car c'est à St-Georges-de-Windsor, comté de Richmond, que naît sa fille Rose Emma. Elle est baptisée simplement Marie, le 13 juillet. Zéphirin n'est pas seul à avoir quitté le comté de Bellechasse pour le comté de Richmond. En effet, son beau-frère, Joseph Duquette, a fait de même. C'est d'ailleurs lui le parrain de la petite, et son épouse, Caroline Corriveau, en est la marraine.

1879_b_Emma_Lemelin

Louis Duquette, autre beau-frère de Zéphirin, a aussi déménagé sa famille à St-Georges-de-Windsor. Car c'est là que le petite Joseph Alphonse Duquette voit le jour. Zéphirin en est le parrain, le 22 novembre 1879.

 

1881:

Lors du recensement de 1881, la famille de Zéphirin habite se sous-district de St-Georges-de-Windsor, dans le district de Richmond. La maisonnée se compose de: Zéphirin, 33 ans, cultivateur; sa femme Marie Eudace, 40 ans; de leurs enfants: Démerise, 18 ans; André, 11 ans; Delvina, 4 ans; Rose Emma, 2 ans. Autour d'eux il y a des Hamel, des St-Cyr, des Duquet (la famille de Joseph Duquette, beau-frère de Zéphirin), des Morin, des Normand.

1881_Z_phirin_Lemelin

À Armagh, comté de Bellechasse, le 4 avril 1881, s'éteint Josephte Royer, veuve d'André Lemelin, oncle de Zéphirin. Elle a 88 ans. Elle est veuve depuis 17 ans.

Deux semaine plus tard, soit le 19 avril, à St-Georges-de-Windsor, décède la petite Rose Emma, la petite dernière d'Eudace et Zéphirin. Elle n'a pas encore deux ans.

Presque deux mois jour pour jour après avoir enterré Rose Emma, Marie Eudace donne naissance à Rose Anna. Baptisée le 23 juin à St-Georges-de-Windsor, la petite a pour marraine sa soeur Démerise, et pour parrain Napoléon Hamel.

 

1883:

La petite Rose Anna n'aura pas vécu six mois. Elle meurt le 12 janvier 1883, à St-Georges-de-Windsor.

Le 13 juin, à St-Charles de Bellechasse, Jean Lemelin, oncle de Zéphirin, décède à son tour. Il a 86 ans. Né en 1797, il a épousé Suzanne Labrecque à l'âge de 24 ans. À 30 ans, il a été témoin au mariage des parents de Zéphirin. Il est veuf depuis cinq ans.

À St-Georges-de-Windsor, le 26 juillet suivant, naît le petit Joseph Arthur Lemelin, fils d'Eudace et de Zéphirin. Baptisé trois jours plus tard à St-Georges-de-Windsor, il a pour parrain son oncle Louis Duquette, et pour marraine, l'épouse du parrain, Élise Lavertu.

 

1884:

St_Georges_de_Windsor__glise

Zéphirin est parrain de Joseph Arthur Duquette, fils de son beau-frère Joseph Duquette et de Caroline Corriveau, le premier juin 1884, à St-Georges-de-Windsor. Il a alors 45 ans.

 

1886:

La petite Rose-Alma voit le jour le 6 février 1886, à St-Georges-de-Windsor. Elle sera la dernière enfant de Marie Eudace et Zéphirin. Baptisée le lendemain, sa soeur Démerise est sa marraine. Pour parrain, elle a le futur de Démerise, Edmond Chevalier.

D'ailleurs, Edmond et Démerise célèbrent leur mariage quelques jours plus tard, soit le 17 février, à St-Georges-de-Windsor. Démerise a alors 21 ans et Edmond en a dix de plus. Selon l'acte de mariage, Edmond est alors un journalier de Stanstead et un ami de Louis Duquette, le beau-frère de Zéphirin, qui, d'ailleurs, lui sert de témoin. Zéphirin, pour sa part, est le témoin de sa fille. Edmond est orphelin de père. Sa mère, Victoire Vézina, vit à Québec, paroisse St-Roch.

Peu après, le 6 mars, Louis, le frère de Zéphirin, s'éteint à Buckland, comté de Bellechasse. Il a 53 ans. Né en 1832, il est cultivateur à Buckland depuis au moins 1860. Il a dû rapidement prendre la relève de leur père, à la mort de celui-ci. Louis n'avait alors que onze ans. À 22 ans, il a été témoin au mariage de son oncle, Vital Lemieux. À 27 ans, il répétait le rôle au mariage de sa soeur Marie Geneviève. Il était présent, encore, au mariage d'Eudace et Zéphirin, en 1862. En 1863, il prenait une pause pour épouser Odile Carrier. Puis, il remettait ça au mariage de son frère Cyprien, en 1864. Louis est inhumé le 11 mars, à Buckland, devant ses fils Prudent et Joseph.

 

1888:

L'année 1888 est frappée par le décès de Thomas Duquette, père de Marie Eudace et beau-père de Zéphirin. Il s'éteint le 23 février, à St-Georges-de-Windsor. Né le 23 décembre 1817 à St-Michel de Bellechasse, Thomas a épousé Marie Mélonie Laverdière (Lavarrière, Lavallière) à l'âge de 20 ans. Jusqu'en 1853, leurs enfants ont été baptisés à Ste-Claire, comté de Dorchester. J'ignore où est la famille en octobre 1855, à la naissance de la petite Zorila, car celle-ci fut baptisée en février de l'année suivante, soit quatre mois plus tard, à St-Lazarre, comté de Bellechasse. En 1858, Thomas est cultivateur à Buckland. La famille y demeure au moins jusqu'en 1875. Puis, lors du recensement de 1881, on retrouve Thomas et Mélonie (Mélanie) habitant avec la famille de leur fils Louis, à St-Georges-de-Windsor, où Thomas finira ses jours.

1888_s_Thomas_Duquette

 

La cinquantaine:

1889:

Louis Duquette, frère d'Eudace et beau-frère de Zéphirin, trouve la mort le 21 août 1889, à St-Georges-de-Windsor. Il n'a que 40 ans. Il est inhumé dès le lendemain. Ce qui, en soit, est quelque peu étrange. À l'époque, on laissait habituellement deux jours entre le décès et le service funèbre. L'acte de sépulture ne donnant aucun détail quant à la cause de la mort, je ne peu qu'imagier un grave accident ou une maladie contagieuse... Né en 1849, Louis a épousé Élise Duperron dite Lavertu à l'âge de 21 ans, en 1871. Il est alors cultivateur à Buckland. Il y demeure jusqu'en 1875. Puis, en 1877, on retrouve la famille à St-Georges-de-Windsor...

 

1892:

À Danville, comté de Richmond, le 19 mars 1892, Zéphirin est parrain de la petite Victoire Chevalier, fille de sa fille Démerise et d'Edmond Chevalier.

Malvina, fille de Marie Eudace et de Zéphirin, n'a que 15 ans lorsqu'elle épouse Théodule Laprise, 31 ans, le 25 juin suivant, à Danville. Théodule est le fils d'Hubert Laprise, cordonnier à Ste-Perpétue, comté de L'Islet, et de Céleste Gagnon. Zéphirin et Eudace ont donné leur consentement au mariage.

 

1895:

Odile Carrier, veuve de Louis Lemelin, frère de Zéphirin, quitte ce monde à Buckland, le 12 février 1895, à l'âge de 50 ans. Elle est veuve depuis neuf ans. 

 

1897:

André, fils d'Eudace et de Zéphirin, épouse Adélaïde Laprise, le 25 février 1897, à Ste-Perpétue, comté de L'Islet. André se dit alors cultivateur à St-Georges-de-Windsor. Il a 27 ans. Adélaïde est aussi majeure. Elle est la soeur de Théodule, l'époux de Malvina, la soeur d'André. Les témoins: Guillaume St-Pierre, cousin de l'épouse, et Prudent Laprise.

 

La soixantaine:

1899:

Zéphirin a 60 ans lorsque décède Prudent Lacroix, l'époux d'Émérence Lemieux, tante maternelle de Zéphirin, le 13 février 1899, à St-Raphaël, comté de Bellechasse. Il a 81 ans, selon l'acte de sépulture. Il était cultivateur.

Le 31 mai suivant, à St-Georges-de-Windsor, Zéphirin est le parrain de sa petite-fille Rose Emma Lemelin, enfant de son fils André et d'Adélaïde Laprise.

 

1900:

La tante Émérence Lemieux quitte ce monde le 5 avril 1900, à St-Raphaël, à l'âge de 81 ans. Née en 1818, elle a marié Prudent Lacroix à l'âge de 25 ans. Elle est veuve depuis un peu plus d'un an.

 

1901:

Lors du recensement de 1901, la famille de Zéphirin habite le sous-district de St-Georges-de-Windsor, dans le district de Richmond et Wolfe. La maisonnée est composée de: Zéphirin, inscrit comme Phirin, 49 ans (il en a en fait 63), cultivateur; Marie, son épouse, 57 ans; et leurs enfants: Arthur, 18 ans; Marie-Rose (que l'on connaît comme Rose-Alma), 15 ans. Autour d'eux il y a des Rivard, des Géroldi, des Crésoti, des Forest.

1901_Z_phirin_Lemelin

 

1902:

Le 9 novembre 1902, dans l'église de St-Georges-de-Windsor, Rose-Alma, la cadette de Marie Eudace et de Zéphirin, épouse Jean Baptiste Labbé, fils de Michel Labbé et Vitaline Couture. Comme elle n'a que 16 ans, Zéphirin a donné son consentement. Jean Baptiste, pour sa part, a 25 ans. Michel Labbé et Zéphirin sont témoins pour leurs enfants. Rose Alma a signé son nom au bas de l'acte de mariage. Plus de détails sont donnés sur Jean Baptiste et Rose Alma dans le portrait généalogique consacré à Jean Baptiste Labbé, mon arrière grand-père.

 

1903:

1903_TESTAMENT

En santé mais avançant en âge, Zéphirin dicte son testament au notaire Brien de Danville, le 22 octobre 1903. Il lègue tout ce qu'il a à sa femme, Marie Duquette.

Celle-ci, qui l'accompagne au cabinet du notaire, l'imite et lègue toutes ses possessions à son mari. Zéphirin a alors 64 ans et Marie Eudace en a 60.

 

1904:

Zéphirin a 65 ans lorsque son fils Arthur épouse Aurélia Labbé, le 18 janvier 1904, à St-Georges-de-Windsor. La mariée a 25 ans, alors qu'Arthur n'en a que 20. Aurélia est la soeur de Jean Baptiste Labbé, l'époux de Rose Alma, la soeur d'Arthur. De nouveaux, Michel Labbé et Zéphirin sont présents comme témoins de leurs enfants. Seule Aurélia signe son nom au bas de l'acte de mariage.

Le 4 octobre suivant, à St-Georges-de-Windsor, Zéphirin est le parrain de son petit-fils Joseph Arthur Dollard, enfant de son fils Arthur et d'Aurélia Labbé.

 

1905:

À St-Georges-de-Windsor, le 30 août 1905, Zéphirin est de nouveau parrain. Cette fois pour son petit-fils Alfred Labbé, enfant de sa fille Rose Alma et de Jean Baptiste Labbé.

 

1908:

Restitue Bilodeau, épouse de Cyprien Lemelin, jeune frère de Zéphirin, s'éteint le 20 avril 1908, à St-Fabien-de-Panet, comté de Montmagny. Elle a 72 ans.

 

Les dernières années:

1910:

Le 4 février 1910, Zéphirin et sa femme, Marie, se présentent au poste frontière de Newport au Vermont. Zéphirin dit être un cultivateur de 72 ans. Sa dernière résidence permanente est St-Georges, P.Q. (St-Georges de Windsor). Zéphirin nomme Mme Rosie Labbé de St-Georges de Windsor comme sa plus proche parente ou amie au Canada. Il déclare n'être jamais venu aux États-Unis auparavant. Il dit se rendre chez son gendre, Edmond Chevalier, sur la rue Tsing (Toing), à Biddeford, Maine. Il a 200$ dans ses poches. Il est décrit comme un homme de 5 pieds et 4 pouces aux cheveux blancs et aux yeux bruns. (cf. Manifeste de passage aux USA.)

Lors du passage des "recenseux", le 19 avril suivant, Zéphirin et Marie Eudace sont toujours chez leur gendre Edmond. Voici comme se compose la maisonnée:

"La maisonnée est composée de: Edmond, 56 ans, veuf, journalier dans un "woolen mill" (moulin à laine); ses enfants: Anna, 22 ans, une "weaver" dans un "woolen mill"; Edmond Jr., 19 ans, aussi un "weaver"; Victoria, 18 ans, une "spirmer" dans un "woolen mill"; Joseph, 15 ans, un "bobbin setter" dans un "woolen mill"; Claromir, 13 ans; Aimé, 10 ans; Alphonse, 8 ans; et Philippe, 4 ans. Aussi présents, ses beaux-parents, Zéphirin, 74 ans et Marie Lemelin, 73 ans; ainsi que sa belle-soeur, Delvina, 33 ans, une "twister" dans un "woolen mill" et son mari, Théodule Laprise, 34 ans, un "comber" dans un "woolen mill"."

1910_Z_phirin_Lemelin

 

1911:

Lors du recensement de 1911 - qui se tient le 12 juin dans le cas qui nous concerne -, on trouve Zéphirin et Eudace dans le district 192 (Richmond et Wolfe), sous-district #6 - St-Georges de Windsor, dans le 59e domicile visité. 

Zéphirin dit être né en novembre 1836 et avoir 75 ans. Il dit aussi être cultivateur, savoir lire, mais pas écrire, et parler français. Eudace, sa femme, dit être née en octobre 1840 (71 ans), ne savoir ni lire ni écrire et parler français. Autour d'eux il y a des Mofett, des Aroldie, des Savard, des Crosoti, des Glaude, des Hamel, des Lussier.

1911_Z_PHIRIN_LEMELIN

 

1912:

Cyprien, le frère de Zéphirin, à l'âge de 71 ans, épouse Véronique Paquet, le 28 octobre 1912, à St-Magloire, comté de Bellechasse. Véronique est la veuve de Nazaire Lamontagne. Leurs témoins: Gervais Bilodeau, neveu de Cyprien, et Johnny Montminy, gende de l'épouse. Seul Cyprien signe au bas de l'acte de mariage.

 

1920:

Puis, le 10 février 1920, à St-Claude, comté de Richmond, s'éteint Zéphirin, âgé de 81 ans. Deux jours plus tard, ses deux plus jeunes, Arthur et Rose Alma, sont témoins à ses obsèques.

1920_s_Z_phirin_Lemelin

 

Que sont devenus les membres de sa famille?

 

Marie Eudace Duquette:

Duquette_Eudace

Marie Eudace, l'épouse de Zéphirin, ne survit pas l'année. Elle le rejoint dans le trépas le 22 décembre 1920, à St-Claude, âgée de 77 ans.

 

Démerise:

Lemelin_D_merise

Après son mariage avec Edmond Chevalier, en 1886, le couple séjourne brièvement aux États-Unis. Une fille, Anna, voit le jour à Norton, au Vermont. Puis la petite famille est de retour au Québec car, de 1890 à 1896, les enfants d'Edmond et de Démerise sont baptisés à Danville, comté de Richmond. De 1899 à 1901, ils sont à Asbestos, où Edmond travaille comme journalier. La famille est de retour aux États-Unis dès 1903, cette fois à Sanford au Maine, car c'est là que naissent Arthur (1903), Philippe (1905) et Joseph Arthur Adolphe (1907). Lors du recensement américain de 1910, la famille habite toujours le même endroit, mais Démerise est alors décédée.

 

André:

Lemelin_Andr__2

Comme on l'a vu, André a épousé Adélaïde Laprise à Ste-Perpétue, en 1897. Le couple y demeure un an, car c'est là que naît leur fille Adélaïde. En 1899, leur fille Marie Rose Emma est baptisée à St-Georges-de-Windsor. En 1900 et 1901, on les trouve à Asbestos, où André travaille comme journalier. De 1902 à 1906, ils sont de retour à St-Georges-de-Windsor. Je perds leur trace par la suite. Il ne serait pas étonnant qu'ils soient passés aux États-Unis.

 

Malvina:

Lemelin_Delvina

Malvina, qu'on appelle Delvina et que les recensements affirment être née en 1877 - je n'ai pas trouvé son acte de baptême -, épouse Théodule Laprise, à Danville, en 1892. Lors du recensement de 1901, on retrouve Théodule et Delvina à Ste-Perpétue, où Théodule, 39 ans, est cultivateur. Delvina dit être née le premier avril 1877. Avec eux, habitent deux frères de Théodule: Louis, 48 ans, et Japhette?, 35 ans. La donnée suivante nous amène à Bromptonville, comté de Richmond, où Delvina est marraine du petit Josaphat Lemelin, fils de son frère Arthur et d'Aurélia Labbé. Théodule en est le parrain. L'acte de baptême de l'enfant précise que Théodule et Delvina habitent alors Windsor Mills.

Le 9 mars 1910, Théodule et Delvina arrivent au poste frontière de Newport au Vermont. Théodule se dit un journalier de 46 ans (il s'est rajeuni de 3 ans). Comme dernière résidence permanente, il indique Windsor Mills. Arthur L'Arenaut (Lemelin), son beau-frère de Brompton, est inscrit comme son plus proche parent ou ami au Canada. À la question s'il est déjà venu aux États-Unis, il répond oui, il y a 8 ans, jusqu'en 1908, à Sanford, Maine. Il déclare se rendre à Sanford, Maine, chez Fred Garre (Légaré?). Suit une brève description: il mesure 5 pieds 7 pouces, à le teint "med", les yeux et les cheveux bruns. (cf. Manifest de passage aux États-Unis.)

Le 19 avril suivant, lors du passage des "recenseux", on retrouve le couple chez la soeur de Delvina et son mari, Démerise et Edmond Chevalier, à Sanford, comté de York, au Maine. Démerise est alors décédée. Les parents de Delvina, Zéphirin et Marie Eudace, sont également présents.

Théodule et Delvina s'installent à Sanford pour de bon. Ainsi, lors du recensement américain de 1920, Théodule et Delvina habitent la rue Brook, à Sanford. Théodule dit avoir 57 ans et Delvina 42. Ils travaillent tous deux au Worsted Mills. Lui comme "mill hand", elle comme "comb operator". Aucun enfant n'est mentionné. Autour d'eux, des Turcotte, es Guilbeault, des Roy, des Boudeau, des Webster, des Létourneau, des Préfontaine. 

Théodule s'éteint à Sanford, le 16 novembre 1928. Delvina emménage chez sa nièce, Victoria Chevalier, et son mari, Léonide Beaudoin. C'est là qu'on la retrouve lors du recensement américain de 1930. Elle a alors 53 ans. Je perds ensuite sa trace.

 

Arthur:

Lemelin_Arthur_1

Au moment d'épouser Aurélia Labbé, en 1904, Arthur est cultivateur à St-Georges-de-Windsor. C'est qu'est baptisé leur premier enfant. Puis, en 1906 et 1907, les baptêmes sont à Windsor, à Bromptonville en 1909, à Thedford Mines en 1910.

Lors du recensement de 1911, la famille d'Arthur habite le 8e rang du township de Windsor, dans le district de Richmond et Wolfe. La maisonnée se compose de: Arthur, 28 ans, "farmer"; sa femme, Aurélia, 32 ans; leurs enfants: Rosa, 6 ans; Claudia, 4 ans; Josaphat, 2 ans; Oliva, moins d'un an. Autour d'eux il y a des Couture, des Therrien, des Langevin, des Bérard, des Charland, des Biron.

De 1912 à 1920, la famille fait partie de la paroisse de St-Claude, comté de Richmond.

Le premier décembre 1922, la famille d'Arthur passe aux États-Unis. Deux documents en font foi. D'abord celui intitulé "List or Manifest of Alien Passengers Applying for Admission", dans lequel on apprend qu'elle est arrivée à Beecher Falls, au Vermont. Avec Arthur, 39 ans, menuisier, on trouve Aurélia, 44 ans; Josaphat, 13 ans; Oliva, 12 ans; Donalda, 10 ans; Clara, 9 ans; Rosaire, 6 ans.

Il indique également que leur dernière résidence permanente se trouvait à Windsor Mills, au Québec; que le plus proche parent ou ami au Canada est Sarah Couture, une petite cousine habitant St-Charles; et qu'ils s'en vont à Sanford, au Maine.

Le second document est un manifeste pour Arthur, spécifiquement, intitulé "Primary Inspection Memorandum; U.S. Department of Labor; Immigration Service". On y trouve sensiblement les mêmes informations que dans le précédent, avec quelques précisions supplémentaires. Ainsi, précise-t-on que Arthur a 39 ans et 4 mois. Il a 100$ en poche. C'est son premier séjour aux États. Il va chez Rosa Lemelin, au 40 River Street, Sanford, Maine. Il prévoit un séjour de moins de 6 mois. Il n'a pas l'intention de devenir un citoyen américain. Il n'a jamais fait de prison, n'est ni un polygamiste, ni un anarchiste, n'est pas aux États parce qu'on lui a offert un emploi, n'a jamais été déporté, sa santé est bonne, pas handicapé. Il mesure 5 pieds et 8 pouces, a le teint foncé, les yeux bleus, ne porte aucune marque distinctive.

En 1930, la famille est toujours aux États-Unis, comme en témoigne le recensement américain de cette année:

Lors du recensement américain de 1930, la famille de Arthur habite la ville de Sanford, Maine, aux États-Unis, sur la rue Main. La famille déclare être arrivée aux États-Unis en 1922.

La maisonnée est composée de: Arthur, 48 ans, menuisier; sa femme Aurélia, 51 ans; leurs enfants: Josaphat, 20 ans, un "machine worker" dans un "pluph mills"; Oliva, 19 ans, un "filling boy"; Donalda, 18 ans, une "winder" dans un "woolen mills"; Clara, 16 ans; et Rosaire, 13 ans.

Autour d'eux il y a des Morin, des Manseau, des Lessard, des Ouellette, des Goodrich, des Tucker...

Arthur, en septembre 1930, repasse au Canada. Le document trouvé ne précise pas s'il est accompagné. Toutefois, il indique qu'il est alors veuf. Aurélia serait donc morte au cours des derniers mois - entre le 5 avril et le mois de septembre 1930. Je n'ai toutefois, trouvé aucun document le confirmant. Sa dernière adresse aux États-Unis était Sanford, Maine, et il déclare avoir l'intention de s'installer à St-Élie d'Orford.

Selon l'arbre généalogique des Chevalier, sur Ancestry.ca, Arthur décède le 9 août 1970, à St-Élie d'Orford, comté de Sherbrooke.

 

Rose-Alma:

Lemelin_Rose_Alma

Mariée à 16 ans avec Jean Baptiste Labbé, leurs trois premiers enfants sont baptisés à St-Georges-de-Windsor. Puis, de 1908 à 1825, tous les baptêmes se déroulent à St-Claude. La petite dernière est baptisée à Sherbrooke, en 1928. Selon la carte mortuaire, Rose-Alma s'éteint le 26 juillet 1971, à l'âge de 85 ans. Elle est alors veuve depuis 15 ans. Pour plus de détails, voir le Portrait généalogique de Jean Baptiste Labbé.