[moi - ma mère- Germaine Turgeon - Adéline (Délia - Adélia) Dumont - Joseph Dumont]

 

Les premières années:

1865:

Joseph Dumont est mon arrière arrière grand-père et le grand-père maternel de ma grand-mère maternelle. Il est l'aîné de François Dumont et Baséliste Bégin. Selon le recensement de 1901, il serait né le 7 septembre 1865. En fait, il est probablement né la veille et baptisé le 7 à St-Apolinaire. Il y a ainsi quelques "différences" entre l'acte de baptême que je viens de dénicher et ce que je connais déjà. Il mentionne que son père François est  un cultivateur de St-Agapit. Ce qui pour moi tient la route puisque, comme nous le verrons, ses frères et soeurs, sauf son frère François, toujours introuvable, ont tous été baptisés à St-Agapit. Bien que le prêtre de l'endroit ait inscrit sa mère comme "Rosalie Bégin", plutôt que "Baséliste Bégin", il indique aussi que son parrain est Joachim Dumond, probablement son grand-père paternel. Quant à sa marraine, elle est inscrite comme Elisabeth Carrier. Ça pourrait être sa grand-mère maternelle, que je connais simplement comme Marie Carrier.

1865-b Joseph Dumont-François et Baséliste Bégin

 

1867:

St-Joseph de Lévis-église

Joseph a deux ans lorsque décède son grand-père paternel, Joachim Dumont, le 16 novembre 1867, à Lauzon, paroisse St-Joseph de la Pointe Lévy, à l'âge de 61 ans, dit l'acte de sépulture. Né, en fait, en juin 1807, il n'a pas encore 61 ans. Cultivateur, il laisse derrière lui, outre ses enfants et son petit-fils, sa deuxième épouse, Louise Samson. Il semble avoir vécu toute sa vie dans la même paroisse, bien que les enfants qu'il a eu avec Louise Samson aient été baptisés parfois à St-Joseph de la Pointe Lévy et parfois à la paroisse Notre-Dame-de-la-Victoire de Lévis.

 

1868:

Selon le recensement de 1881, 1868 est l'année où serait né François, le frère de Joseph. Célibataire toute sa vie, François vivra avec ses parents jusqu'à leur mort, puis finira ses jours chez sa soeur.

 

1870:

St-Agapit-église

Le 21 janvier 1870, arrive une petite soeur pour Joseph, que l'on baptise Marie Baséliste, du nom de sa mère, le lendemain, dans l'église de St-Agapit, comté de Lotbinière. Elle a pour parrain son oncle Louis Dumont et pour marraine sa tante Félicité Hallé. Félicité est l'épouse de Joachim Dumont fils, frère aîné du père de la petite.

 

1871:

Lors du recensement de 1871, la famille de François Dumont, père de Joseph, habite le sous-district de St-Agapit, dans le district de Lobinière. La maisonnée se compose de: François, 31 ans, cultivateur; son épouse "Bazélisse", 28 ans; leurs enfants: Joseph, 5 ans; François, 3 ans; Marie, 1 an. Autour d'eux il y a des Dubois, des Bélanger, des Côté, des Aloure, des Lemieux.

 

1872:

C'est le 29 mars 1872 que naît Ferdinand, à St-Agapit. Joseph a 6 ans à l'arrivée de ce petit frère. Ferdinand est baptisé le même jour dans l'église de St-Agapit. Il a pour parrain Joachim Dumont (son oncle) et pour marraine Zélaïde Bergeron.

 

1874:

Le 5 avril 1874, naît un autre frère pour Joseph: Honoré. Il est baptisé le lendemain dans l'église de St-Agapit devant François-Xavier Fournier, son parrain, et Marie Dumont, sa cousine et marraine. En effet, Marie est la fille de Joachim.

 

L'adolescence:

1876:

La soeur de Joseph, Tharsile, mais qu'on appellera plus tard Cécile, voit le jour le 13 avril 1876. Son baptême a lieu deux jours plus tard à St-Agapit.

 

1878:

Georges est un autre frère de Joseph. Il vient au monde le 3 mai 1878. L'église de St-Agapit l'accueille, le lendemain, pour son baptême. Il a pour parrain Ignace Samson et pour marraine Philomène Dumont. Si Philomène est bien l'épouse du parrain, et non la tante de l'enfant, elle elle est alors une petite cousine du père de Georges.

 

1880:

Joseph a 14 ans lorsque naît sa soeur Rose Délima, le 25 août 1880. Baptisée le lendemain à St-Agapit, elle a pour parrain et marraine Joseph Samson et Délima Dumont.

 

1881:

St-Agapit-village

Lors du recensement de 1881, la famille habite toujours le sous-district de St-Agapit, dans le district de Lobinière. La maisonnée se compose de: François, 41 ans, cultivateur; son épouse "Bazélisst", 37 ans; leurs enfants: Joseph, 15 ans; François, 13 ans; Bazéliste, 11 ans; Ferdinand, 9 ans; Honoré, 7 ans; Tersile, 5 ans; George, 3 ans; Délima, 7 mois. Autour d'eux il y a des Croteau, des Bélanger, des Fontaine, des Carier, des Lemieux.

  

1882:

Un autre frère de Joseph voit le jour le premier novembre 1882. Il est baptisé Hubert, le même jour, à St-Agapit, devant Hubert Samson, son parrain, et Célanire Dumont, sa marraine.

 

1884:

Joseph a 19 ans lors que naît sa soeur Delphine Adéline, le 16 décembre 1884. Baptisée le lendemain, elle a pour parrain Joseph Dumont et pour marraine Élise Boucher.

 

La vingtaine:

1887:

Le 21 juin 1887, Marie Ange, une soeur de Joseph, qui se fera appeler simplement Maria, voit le jour. Elle est baptisée le lendemain, à St-Agapit, devant ses parrain et marraine, Jean-Baptiste Moffet et Marie Masse.

 

1889:

Le répertoire du notaire E.H. Tremblay indique une vente entre François Dumont et son fils Joseph, le 21 avril 1889. Plus de détails lorsque l'acte sera disponible.

La mère de Joseph met au monde son dernier enfant le 9 août 1889. Elle a alors 46 ans. Le petit frère est baptisé Philéas, le lendemain, à St-Agapit. Il a pour parrain et marraine: Arcadie Rogers et Emma Croteau.

 

1891:

Lors du recensement de 1891, la famille se trouve toujours dans le sous-district de St-Agapit, dans le district de Lotbinière. La maisonnée se compose de: François, 52 ans; de son épouse Basiliste, 48 ans; de leurs enfants: Joseph, 25 ans; François, 23 ans; Basiliste, 21 ans; Ferdinand, 18 ans; Honoré, 17 ans; Tersile, 15 ans; George, 13 ans; Délima, 11 ans; Hubert, 9 ans; Adèle, 7 ans; Maria, 3 ans; Philias, 1 an. Autour d'eux il y a des Bégin, des Côté, des Aubin, des Sévigny, des Bédard, des Dumont.

Le 24 août suivant, Joseph, un cultivateur de St-Agapit, se retrouve devant l'autel de l'église de St-Henri de Lauzon pour épouser Amanda (Manda) Turgeon, fille de Pierre Turgeon et Célina Bégin, cultivateur de St-Henri de Lauzon. Leurs pères respectifs leur servent de témoins. Il est intéressant de noter que les trois hommes savent signer leur nom alors que Amanda, 19 ans, déclare ne savoir le faire. Notons également que la mère de la mariée, Célina Bégin, est la soeur de Baséliste Bégin, la mère de Joseph. Les époux sont donc cousins germains. Amanda, née le 7 février 1872, a passé toute sa vie à St-Henri de Lauzon, jusqu'au moment de son mariage.

1891-m Amanda Turgeon et Joseph Dumont

 

Le 3 octobre suivant, décède Philéas, le petit frère de Joseph, à l'âge de 2 ans. Il est inhumé le lendemain.

 

1892:

Le 26 avril 1892, à St-Agapit, devant le notaire Tremblay, Amanda Turgeon fait son testament. Elle lègue tout à son mari, Joseph Dumont. (cf. bureau d'enregistrement de Lotbinière.)

 

1893:

Le premier mai 1893, Joseph Dumont et Edouard Côté se présentent devant le notaire Joseph Larue, à St-Antoine de Tilly. Joseph loue pour deux ans le lot 47 de Côté, à St-Agapit, pour 200$ par année. La terre fait environ 3 arpents de front sur environ 30 arpents de profondeur. Elle est bornée au Nord à la ligne du Grand Tronc; au Sud, au bout des 30 arpents, à la terre de Joseph Garant; au Nord-Est à Noé Garneau; et au Sud-Ouest à Arsène Bergeron. Il y a des bâtiments sur le terrain.

Les taxes scolaires et municipales seront à la charge de Joseph.

Après le mariage, arrivent les enfants pour Joseph et Amanda. D'abord, une petite fille, le 19 septembre 1893, baptisée Maria Amanda Délima, le lendemain, dans l'église de St-Agapit. Ses grands-parents paternels sont ses parrain et marraine.

 

1894:

Arrive une autre petite fille, le 30 septembre 1894: mon arrière grand-mère, Adéline, qu'on appellera aussi Délia ou Adélia. Notons qu'elle est baptisée Marie  Amanda, le même jour, à St-Agapit, devant ses parrain et marraine: Hubert Samson et Marie Rousseau.

 

1894-b Marie Amanda Dumond (Joseph et Amanda Turgeon)

Edouard Côté et Joseph s'entendent pour résilier le bail qu'ils avaient passé le premier mai 1893, le 29 octobre 1894.. (cf. acte du notaire Joseph Larue) 

 

La trentaine:

1896: 

Quatre événements marquent l'année 1896. D'abord, le mariage de la belle-soeur de Joseph, la soeur de Baséliste, Mathilda Turgeon qui, le 12 février, dans l'église de St-Henri de Lauzon, épouse Joseph Demers, fils d'un cultivateur de l'endroit. La mariée a alors 21 ans.

Le premier avril, Joseph, toujours cultivateur à St-Agapit, voit arriver une autre de ses filles, baptisée Marie Berthe, le même jour, à l'église paroissiale. Omer et Emma Martineau sont ses parrain et marraine. La petite sera éventuellement appelée Berta.

La soeur de Joseph, Baséliste, épouse Léger Martineau à St-Agapit, le 13 avril 1896. Léger est un cultivateur de St-Antoine de Tilly. Baséliste a 26 ans alors que Léger n'en a que 18.

Autre mariage, cette année-là. Son beau-frère, Désiré Turgeon, fils de cultivateur, épouse à St-Henri de Lauzon Eugénie Demers, le 13 juillet. Le marié a alors 28 ans. La mariée, majeure également, est aussi fille d'un cultivateur.

 

1897:

Le 3 mai 1897, la famille se rassemble à l'église de St-Agapit pour le mariage du frère de Joseph, Ferdinand, 25 ans, qui épouse Mary Ann Baker, 24 ans, fille de John Baker et Sara Baron, de St-Agapit. Ferdinand est alors employé civil.

Lévis-Notre-Dame de la Victoire-église

Un peu plus d'un mois plus tard, soit le 7 juin, décède le grand-père maternel de Joseph, Joseph Bégin, à Lévis, à l'âge de 90 ans. Né en 1906, Joseph épousa Marie Carrier dans l'église de St-Joseph de la Pointe Lévy à l'âge de 26 ans. Cultivateur toute sa vie et veuf depuis quelques années, le grand-père de Joseph est inhumé le 9 juin dans la paroisse Notre-Dame de la Victoire de Lévis devant ses fils Damase et Edouard, ainsi que plusieurs autres.

  

1898:

Joseph a 32 ans lorsque naît son fils Joseph William, le 15 février 1898. Baptisé le même jour à St-Agapit, il a pour parrain son cousin Joseph et pour marraine sa tante Tharsile Dumont. Il sera rapidement désigné comme Wellie.

Le 28 avril, devant le notaire Joseph Larue, Joseph, cultivateur de St-Agapit, achète de Julien Paquet, marchand de la paroisse, la terre portant le no 92 au cadastre de Lotbinière. Elle fait trois arpents de front par trente arpents de profondeur. Et des bâtiments y sont construits.

Le prix: 750$ plus les rentes seigneuriales pour l'année courante et les suivantes, ainsi que les taxes municipales et scolaires pour l'année courante et les suivantes. (cf. notaire Joseph Larue).

Une mauvaise nouvelle frappe la famille le 9 juillet suivant. En effet, Honoré, le frère de Joseph, meurt soudainement à Lévis, à l'âge de 24 ans. L'acte de sépulture ne donne aucun détail sur les causes du décès. Toutefois, je trouve à l'instant, dans l'édition du 11 juillet du Courrier du Canada, ce qui s'est passé:

 

1898-d Honoré Dumont-extrait de Le Courrier du Canada-Lundi 11 juillet 1898

 

Honoré est inhumé le 11 juillet à St-Agapit.

Le 15 août suivant, le notaire Larue, de St-Antoine de Tilly, va rencontrer la famille Dumont, à St-Agapit, suite au décès tragique de Honoré, frère de Joseph. Y sont nommés: Ferdinand, opérateur, Baséliste, épouse de Léger Martineau, Joseph, cultivateur, François Xavier, cultivateur, et demoiselle Tharsile Dumont, fille majeure… Bref, ils héritent tous d'un dixième de la succession de leur frère Honoré, serre-frein sur la ligne Intercontinental, qu'ils cèdent gratuitement à leur père, François Xavier Dumont. Ça évitera qu'ils soient un jour poursuivis pour les frais funéraires…

(cf. notaire Joseph Larue)

 

1899:

Lauzon-Esquisse de Saint-Henri de la seigneurie de Lauzon, LeMay and Mercier 1979 p 51

Le 13 juin, à St-Henri de Lauzon, décède Gratia Turgeon à l'âge de 15 ans. Gratia est le petite soeur d'Amanda, l'épouse de Joseph et, donc, la belle-soeur de celui-ci. Comme dans la plupart des cas, l'acte de sépulture, daté du 15 juin, ne donne aucun détail sur la cause du décès. Et, cette fois, les journaux ne semblent pas avoir relevé la nouvelle.

La soeur de Joseph, Tharsile, épouse Joseph Croteau, le 9 juillet, à St-Agapit. Elle a 23 ans alors que son mari en a 30. Joseph Croteau est un cultivateur de la place. Les pères des deux parties servent de témoins.

 

1900:

Le 6 février 1900, Joseph et Amanda voient arriver un autre fils, François Odilon. Baptisé le lendemain à St-Agapit, il a pour parrain François Roger et pour marraine sa tante Délima Dumont.

 

1901:

Lors du recensement de 1901, la famille de Joseph habite St-Agapit, Lotbinière. La maisonnée se compose de: Joseph, 35 ans, cultivateur; son épouse Manda, 28 ans; leurs enfants: Maria; Délia, 6 ans; Willy, 4 ans; Berthe, 5 ans; Odilon, 1 an (inscrit comme Audina). Autour d'eux on trouve des Samson, des Fortier, des Rousseau, des Dubois, des Garneau, des Sévigny, tous des cultivateur (sauf Rousseau qui est rentier).

Le 15 mai, Marie Rose Cécile voit le jour. Charles Samson et son épouse, Marie Bilodeau, présentent l'enfant au prêtre pour son baptême.

 

1901:

Le 17 octobre 1901, Joseph obtient quittance de Julien Paquet pour le terrain qu'il lui a acheté le 26 avril 1898. (cf. notaire Joseph Larue)

 

1904:

Plusieurs événements marquent l'année 1904. D'abord, le 31 janvier, à St-Agapit, décède François Dumont, le père de Joseph, à l'âge de 64 ans. Né en 1839 dans la paroisse de St-Joseph de la Pointe Lévy, François perdit sa mère à l'âge de 12 ans. Douze ans plus tard, il épousait Baséliste Bégin à Lévis. La famille s'installe à St-Agapit vers 1870, où François est cultivateur. Inhumé le 2 février, son épouse lui survivra pendant 26 ans.

Trois jours plus tard, soit le 5 février, Amanda donne naissance à la petite Olivine. Elle est baptisée le même jour et a pour parrain et marraine Joseph Sévigny et Angéline Bédard.

Je ne peux que supposer que l'accouchement s'est mal passé car, le 17 mars, Amanda meurt. Le bébé la suit dans la mort le 22 juillet suivant. Quand meurt leur mère, à 32 ans, l'aînée des enfants n'en a que dix. Amanda est inhumée dans le cimetière de St-Agapit le 21 mars.

 

1904-s Amanda Turgeon (Joseph Dumond

 

Joseph se présente devant le notaire Joseph-Octave Gagné, le 14 avril, pour déclarer que son épouse, Amanda Turgeon, est décédée le 20 mars dernier, laissant un testament reçu par Maître A. Tremblay, à St-Agapit, le 20 avril 1892. Amanda était copropriétaire, avec Joseph, du lot no 32 de St-Agapit, faisant 82 arpents en superficie. Joseph en devient l'unique propriétaire. (cf. notaire Joseph Octave Gagné.)

Mérilda Turgeon, la belle-soeur de Joseph, épouse Joseph Laprise, le 27 septembre, à St-Henri de Lauzon. Elle a 27 ans et est institutrice. Quant au marié, il semble être de la paroisse de St-Jean Chrysostome.

 

La quarantaine:

1906:

Joseph et Exilda Côté se présentent à l'étude du notaire Gagné afin de signer leur contrat de mariage. Celui-ci stipule qu'ils ne sont pas responsables des dettes de l'autre créées avant leur mariage. Aussi:

"Les futurs épous se font donation mutuelle et réciproque au survivant d'eax, ce acceptant, de tous les biens meubles et immeubles quelconques de quelque nature qu'ils seront et que délaissera le premier mourant, à la charge par le survivant de garder et entretenir les enfants issus du premier mariage du futur époux et ceux du futur mariage jusqu'à ce qu'ils soeint en état de pourvoir pour eux-mêmes et en outre de payer à chacun des enfants du dit premier mariage la somme de vingt cinq piastres et à ceux qui naîtront du dit futur mariage et à chacun d'eux la somme de cinquantes piastres."

(cf. notaire J.O. Gagné.)

Joseph habite toujours St-Agapit lorsque, le 19 février 1906, à St-Flavien de Lotbinière, il épouse Emilia (Exilda, Azilda) Côté - son prénom change selon les actes consultés. L'acte de mariage entre elle et Joseph la désigne toutefois comme Exilda. Elle est veuve d'un certain Anselme Laplume, qu'elle a épousé le 25 novembre 1902 à Lawrence, Massachusetts, aux États-Unis. L'acte de mariage indique que c'est aussi l'endroit où elle réside au moment de son mariage avec Joseph. Pierre Bédard et Léger Martineau leur servent de témoins.

 

1906-m Joseph Dumond et Exilda Côté

 

Le 15 mars, devant le notaire Gagné, Joseph obtient quittance de sa mère, Baséliste Bégin, pour le terrain qu'il a acheté de son père, le 21 avril 1889, devant le notaire E. H. Tremblay. Il a payé 395$.(cf. notaire J.O. Gagné).

Devant le notaire Joseph Octave Gagné de St-Agapit, le 16 juin suivant, Joseph vend à son frère Ferdinant le lot no 92 de St-Agapit, qu'il a acheté en 1898 de Julien Paquet.

Ferdinand devra se charger des taxes municipales et scolaires à venir, ainsi que de la rente seigneuriale qui, elle, est payée jusqu'au premier mars dernier. Joseph demande 1000$ pour la terre. Ferdinant lui en donne 600$ en accompte. Ferdinand paiera la balance en 8 paiements égaux annuels de 50$. (cf. notaire J.O. Gagné.)

 

1907:

À St-Henri de Lauzon, Maria Turgeon, soeur de la première femme de Joseph, épouse Edmond Godbout, le 9 avril 1907. Maria a 36 ans. Edmond est veuf et maçon de l'endroit.

Le 21 mai, Joseph vend à Jean Baptiste Moffette le lot no 33 de St-Agapit pour la somme de 1000$. Il semble avoir été propriétaire des lots 32 et 33… (cf. notaire JO Gagné.)

 

1908:

Le 8 septembre 1908, Marie-Ange, la soeur de Joseph, épouse Joseph Ovide Lévesque, à St-Agapit. Elle a 21 ans et se fait appeler simplement Maria. Quant à l'époux, il se fait appeler Joseph et est peintre décorateur à St-Joseph de Lévis.

Mais vraisemblablement la famille de notre Joseph Dumont a quitté la région pour les Cantons de l'Est à ce moment-là car une petite fille naît de son union avec Exilda Côté, le 29 septembre. Une petite fille baptisée le premier octobre à Rock Forest, sous le nom de Marie Rose Marguerite Dumont. Elle a pour parrain et marraine Louis Turgeon et Démerise Rousseau. Louis est le frère de Jacques Turgeon, mon arrière arrière grand-père, soit le grand-père paternel de ma grand-mère maternelle.

 

1908-b Marie Rose Marguerite Dumont (Joseph et Azilda Côté)

 

Joseph apprend que son beau-père de par sa première femme, Pierre Turgeon, est décédé le 2 novembre. Son service a eu lieu le 5 dans l'église de St-Henri de Lauzon.

 

1909:

Joseph a 44 ans lorsque se marie sa fille Adeline, 15 ans, avec Joseph Turgeon, 24 ans, à Rock Forest. Tout ce que je sais de la famille de Joseph et Adeline est rédigé dans le Portrait généalogique de Joseph Turgeon (1885-1967). Mentionnons seulement que Joseph et Adéline sont mes arrière grands-parents.

 Une semaine plus tard, le 26 octobre, à St-Henri de Lauzon, Alphonse Turgeon, beau-frère de notre Joseph Dumont de par sa première femme, épouse Elmire Blanchet. Encore mineure, elle est la fille d'un cultivateur de la place.

 

1910:

Rock Forest-église

Marie Ange Bella Dumont, fille de notre Joseph et Exilda Côté, vient au monde le 20 avril 1910. Elle est baptisée le lendemain à Rock Forest devant Joseph Ledoux et Maria Dumont, ses parrain et marraine.

À St-Henri de Lauzon, le 23 août, sa belle-soeur de par sa première épouse, Rosa Turgeon, 29 ans, épouse Alfred Gauthier. Celui-ci est un cultivateur de St-Jean Chrysostome.

 Le 16 septembre, à Québec, meurt Georges Dumont, le frère de Joseph. Il n'a que 32 ans. Il est enseveli le 19 à St-Agapit devant son frère Ferdinand. Aucune cause à ce décès n'est mentionné dans l'acte de sépulture et je n'ai trouvé aucune mention du fait dans les journaux de l'époque. Georges ne semble pas s'être marié. À 22 ans, lors du recensement de 1901, il était encore aux études. Fait plutôt rare à l'époque.

 Sûrement la maladie frappe la maison car, le 7 décembre, décède Marie Rose Marguerite, 2 ans. Le premier enfant qu'a eu Joseph avec Exilda. Le 9, il est témoin aux obsèques de la petite. Dix jours plus tard, c'est le bébé qui s'éteint. Le 20 décembre, Joseph est aussi témoin aux funérailles, à Rock Forest. Noël n'a pas dû être joyeux cette année-là.

 

1911:

Lors du recensement de 1911, la famille de Joseph habite le "town of Ascot" dans le comté de Sherbrooke. Un anglophone a recuilli les données. La maisonnée est composée de: Joseph, 45 ans; son épouse Exilda, 40 ans; de ses enfants: Willie, 13 ans; Odilon, 10 ans; sa fille de 14 ans, désignée comme Allexite(?) - il s'agit probablement de Berthe/Berta, née en 1896. Autour d'eux il y a les familles de: Alphonse Morin; Louis Turgeon (oncle de son gendre Joseph Turgeon); Fred Laundry; Cyrille Beaulieu (oncle par alliance de son gendre Joseph Turgeon); Wilfrid Turgeon (grand-oncle de son gendre Joseph Turgeon); George Wells. On constate que notre Joseph est bien ancré au coeur du clan Turgeon. 

 Le 3 juillet, Joseph est témoin au mariage de sa fille Marie Amanda Délima. À 17 ans, elle épouse Arsène Pinard, 27 ans, à Rock Forest. Orphelin, Arsène est de Sherbrooke-Est.

 

1912:

À Rock Forest, le 22 septembre 1912, Joseph est parrain de Lionel Turgeon, fils de Joseph Turgeon et de sa fille Adéline.

 Le 31 octobre naît sa fille Marie Rose. Elle est baptisée le même jour à Rock Forest devant sa demi-soeur Adéline, sa marraine, et Joseph Turgeon, époux de la marraine et parrain de la petite.

 

1913:

Berlin, New Hampshire-église-intérieur

Delphine Adèle Dumont, la soeur de Joseph, a 28 ans lorsqu'elle épouse Wilbrod Brady, 35 ans, à Berlin, comté de Coos, au New Hampshire. Elle y vivra le reste de ses jours.

 

1914:

Joseph est toujours cultivateur dans le canton d'Ascot lorsque naît sa fille Marie Anne Desneiges, le 11 mai 1914. À l'église de Rock Forest, ses parrain et marraine, Alphonse Martin et Léda Proulx, la présentent au curé, le 14 mai.

 

1915:

À l'église de la paroisse St-Jean-Baptiste, dans Sherbrooke-Est, Joseph est parrain de Joseph Gérard William Pinard, fils d'Arsène Pinard et de sa fille Maria.

 

La cinquantaine:

1919:

La première Guerre Mondiale est passée. Hubert, jeune frère de Joseph, en profite pour épouser Marie Anna Sophia Rogers, le 4 juin, à l'église St-Jean-Baptiste de Sherbrooke-Est. Hubert, 36 ans, journalier, et son épouse habitent déjà cette paroisse au moment du mariage. Joseph et son gendre, Arsène Pinard, servent de témoins. L'acte de mariage nous apprend également qu'à ce moment, Baséliste Bégin, la mère de Joseph, habite Berlin, au New Hamshire.

 

1921:

Lors du recensement de 1921, la famille de Joseph est à Rock Forest, comté de Sherbrooke. La maisonnée se compose de: Joseph, 56 ans, cultivateur; son épouse Exilda, 49 ans; des enfants de Joseph et Amanda: Odilon, 21 ans; Berta, 25 ans; des enfants de Joseph et Exilda: Marie Rose, 8 ans; Marie Anne, 7 ans. Autour d'eux on trouve les familles de: Julius Groleau; JB Chaloux; Eugène Guertin; Alfred Ledoux; Alcide Turgeon et Joseph Turgeon (gendre de notre Joseph).

St Catharienes, Ontario-église

Wellie Dumont, fils de Joseph, épouse Auréenne (Orienne) Gauthier, le 2 août suivant, à St. Catharines, comté de Lincoln, en Ontario. Il a 23 ans et elle 17. Il occupe le poste de "barter maker". Ils ont pour témoins Léon Dion et Marie Anna Lord.

La mort frappe à nouveau, le 12 novembre. Cette fois, c'est Marie Anne Desneiges qu'elle fauche, sa petite fille de 7 ans. Joseph doit se demander si tous les enfants qu'il a avec Exilda sont destinés à mourir enfants... Les obsèques se déroulent le 15 novembre à Rock Forest. Une fois encore, Joseph signe comme témoin.

 

1922:

1922 marque le décès de la belle-mère de Joseph, de par sa première épouse, Célina Bégin. Elle s'éteint le premier avril 1922 à St-Henri de Lauzon. Son service est célébré trois jours plus tard. Son fils Alphonse en est témoin.

 

1924:

À Rock Forest, le 17 juin 1924, le fils de Joseph, François Odilon, qu'on appelle simplement Odilon, épouse Marie Léosa Simard. Odilon a 24 ans et Marie Léosa 18. Eux, tout comme leurs parents, sont de Rock Forest. Les pères des époux leur servent de témoins.

 

La soixantaine:

1926:

Joseph a 60 ans lorsque décède son beau-frère, Léger Martineau, le 12 janvier 1923, à Trois-Rivières. Léger, né le 12 janvier 1878 à St-Antoine de Tilly, épousa la soeur de Joseph, Baséliste, à l'âge de 18 ans. Le couple s'installe à St-Antoine, où Léger est cultivateur. Là naît leur premier enfant. Dès 1899 toutefois, la petite famille est a St-Agapit. Léger exerce toujours le métier de cultivateur. Il y demeure au moins jusqu'en 1912. Lors du recensement de 1921, cependant, on retrouve la famille à Trois-Rivières, où Léger est journalier. C'est là qu'il décède et qu'il est enseveli. Tous ses enfants assistent au service funèbre.

 

1929:

Joseph a 64 ans lorsque sa fille Marie Rose, 16 ans, la seule survivante des enfants qu'il a eu avec Exilda, épouse Raoul Lemire, le 23 octobre 1929, à Rock Forest. Raoul et ses parents sont aussi de Rock Forest.

 

1930:

Après un peu plus de deux ans de veuvage, Baséliste, la soeur de Joseph, se remarie à Trois-Rivières, le 7 mai 1930, avec Odilon Mongrain, un veuf de la paroisse de Notre-Dame des Sept Allégresses. Baséliste a 60 ans.

 

Berlin, New Hampshire-rivière

Mauvaise nouvelle. Le 23 juin, Baséliste Bégin, la mère de Joseph, décède à Berlin, New Hampshire, USA. Joseph est témoin, avec Honoré Croteau, au service funèbre qui se déroule à l'église de St-Agapit, deux jours plus tard. Outre les deux témoins, on trouve aussi au registre les signatures de Ferdinand et Hubert Dumont, deux autres fils de Baséliste, ainsi que celle de Joseph Lévesque, un de ses gendres.

Née en 1843 dans la paroisse de St-Joseph de la Pointe Lévy, Baséliste, sixième enfant de 14, épousa François Dumont, à l'âge de 21 ans, dans l'église de Notre-Dame de la Victoire de Lévis. Le couple s'installe à St-Agapit et rapidement les enfants déboulent. Elle n'a pas sitôt mis au monde son dernier bébé qu'elle est grand-mère et marraine. Dont celle de Honoré Croteau, en 1898, à St-Agapit. En juin 1919, on la retrouve aux États-Unis, à Berlin, au New Hampshire. Lors du recensement américain de 5 avril 1930, Baséliste, 85 ans, veuve, habite avec son fils François, 62 ans, célibataire, qui travaille dans un moulin à papier. Ils habitent la ville de Berlin, au New Hampshire. Elle s'éteint quelques semaines plus tard.

 

Les dernières années:

1937:

Le 24 avril 1937, Joseph se retrouve veuf pour la deuxième fois. Il a 71 ans. Décédée à l'âge de 63 ans, on célèbre les obsèques d'Exilda le 27 avril. Joseph et son fils Wellie en sont témoins.

 

1937-s Exilda Côté (Joseph Dumond

 

1938:

1938-s François Dumont

Joseph apprend que son frère François est mort le 7 juillet 1938 à Berlin, au New Hampshire. Il avait 70 ans. Célibataire toute sa vie, il habitait avec sa mère jusqu'au décès de celle-ci. Il a probablement passé les huit dernières années de sa vie avec la famille de sa soeur Delphine, qu'on appelait Adèle. J'en viens à cette conclusion parce qu'il est enterré dans le même lot qu'elle et son mari, Wilbrod Brady, à Berlin, New Hampshire.

 

1939:

Arsène Pinard, le gendre de Joseph, décède le 8 novembre 1939, à Sherbrooke. Il a 55 ans. Ses funérailles sont célébrées à la Basilique St-Michel de Sherbrooke le 11 novembre. Né à Stoke en 1883, Arsène épouse la fille de Joseph, Maria Amanda Délima le 3 juillet 1911. Le couple s'installe à Sherbrooke-Est où Arsène est journalier. Quelques enfants y naissent et meurent. Lors du recensement de 1921, on dit d'Arsène, 37 ans, qu'il est "boiler". Il est témoin aux funérailles d'un autre de ses enfants le 2 novembre suivant et pffitt! Arsène disparaît complètement de la scène. Lors du mariage de sa fille Noëlla, en 1937, l'acte de mariage précise qu'il est "légalement absent". J'ignore ce que signifie exactement cette expression. Qu'il est divorcé d'avec sa femme? Qu'il est en prison?... Puis, il meurt en 1939...

 

1943:

Le 30 juillet 1943, William, fils de Joseph, se présente au port de Buffalo, New York, en provenance de St. Catharines, Ontario, à titre de visiteur.

 

1948:

Arrière arrière grand-papa Joseph Dumont décède à l'âge de 82 ans, le 29 juin 1948, à Rock Forest. Fils de cultivateur, il semble qu'il ait été cultivateur toute sa vie. D'abord à St-Agapit, puis à Rock Forest / Canton d'Ascot. Il a connu les joies des naissances de ses enfants, les drames des décès de certains. J'ai l'impression qu'il a eu une vie simple, mais bien remplie.

 

En conclusion, voyons un peu ce que sont devenus ses enfants.

 

Maria Amanda Délima:

Son aînée, Maria Amanda Délima, qu'on appellera simplement Maria, née en 1893 à St-Agapit, épousa Arsène Pinard à Rock Forest en 1911. Leur fille, Marie Alma Jeanne, naît à Sherbrooke-Est en 1913 et meurt l'année suivante. Maria a alors 20 ans. Son fils Joseph Gérard William (Gérard dans la vie de tous les jours) vient au monde le 5 janvier 1915. Puis arrive Joseph Eugène Marcel en mai 1916, pour s'éteindre en juillet 1916. Sa fille Laura Ida Simone (Simone dans la vie de tous les jours) voit le jour le 4 décembre 1917. La petite Noëlla, elle, serait née en 1919. Joseph Hervé Gérald, pour sa part, voit le jour le 3 février 1920. Lors du recensement de 1921, la famille d'Arsène habite le 51, Première Avenue, à Sherbrooke. La maisonnée se compose de: Arsène, 37 ans, "Boiler"; son épouse Maria, 27 ans; leurs enfants: Gérard, 6 ans; Simonne, 3 ans; Noëlla, 2 ans. Autour d'eux il y a des Nadeau, des Foisie, des Belliveau, des Morin, des Dubé, des Drolet, des Thibodeau. Le 23 juin 1921, arrive la petite Marie Thérèse Gisèle, qui meurt le 31 octobre suivant. Leur fille Noëlla Pinard épouse Joséphat Gadoury, le 2 janvier 1937. C'est dans cet acte de mariage que l'on précise que le père est "légalement absent". Simone, quant à elle, épouse Edouard Desrochers le 11 décembre 1937. Gérard se marie à son tour un peu plus de deux mois plus tard. Soit le 26 février 1938. La 2e Guerre Mondiale approche à grands pas. J'ai l'impression qu'on se hâte devant l'autel pour éviter la conscription... Tous les trois se marient à l'église St-Jean-Baptiste de Sherbrooke. Après le décès de son premier mari, Arsène Pinard, en 1939, Maria épouse Edouard Noland. Son fils Gérard Pinard décède en 1944. Il est enterré au cimetière St-Michel de Sherbrooke. Maria a 83 ans quand meurt son gendre, Joséphat Gadoury, à Sherbrooke, en 1976. Elle s'éteint enfin en 1992, à l'âge de 99 ans. Elle est ensevelie dans le cimetière St-Michel de Sherbrooke.

 

Adéline (Délia-Adélia):

La 2e fille de Joseph, Adéline, née à St-Agapit le 30 septembre 1894, épousa Joseph Turgeon en 1909, à l'âge de 15 ans, à Rock Forest. Pour plus de détail sur la suite de leur histoire, voir le Portrait généalogique de Joseph Elzéard Turgeon (1885-1967).

 

Marie Berthe Berta:

Je ne sais que peu de choses sur cette troisième enfant de Joseph et Amanda. Elle est née le premier avril 1896 à St-Agapit. À l'âge de 25 ans, lors du recensement de 1921, elle vivait encore chez son père, à Rock Forest.

 

Joseph William Wellie:

Né le 15 février 1898, à St-Agapit, ce premier fils de Joseph et Amanda s'expatrie en Ontario pour gagner sa vie. Il est "barter maker" lors de son mariage avec Auréenne Orienne Gauthier, à St. Catharines, en août 1921, avec qui il a au moins 6 enfants. L'aîné, George, né à St. Catharines le 26 octobre 1922, s'éteint le 12 mars suivant. Leur fille Yvonne naît en 1924. Elle épousera Robert Edward Duemo, avec qui elle aura quatre enfants. Yvonne meurt le 15 mars 2016 au St. Catharines General Hospital. Elle est inhumée le 21 mars au St. Alfred Catholic Church. Wellie et Orienne auront aussi ensemble Dolores, qui se fera religieuse, André, Maurice et Wilfred. Comme on l'a vu plus haut, en 1937 Wellie est à Rock Forest pour les funérailles de sa belle-mère, Exilda Côté et le 30 juillet 1943, il se présente au port de Buffalo, New York, en provenance de St. Catharines, Ontario, à titre de visiteur.

 

Joseph François Odilon (Odilon dans la vie de tous les jours):

Odilon est né le 6 février 1900 à St-Agapit. Il a 16 ans lorsque le 14 mai 1916, il est témoin aux funérailles du petit Marcel Pinard, à Sherbrooke-Est. Marcel est son neveu de par sa soeur Maria et son beau-frère Arsène Pinard. Le 8 décembre de l'année suivante, il est parrain de Simone Pinard, fille de Maria et Arsène. À l'âge de 24 ans, Odilon épouse Marie Maria Léosa Simard à Rock Forest. Puis commence la valse des enfants: Marie Anne Desneiges en 1925; Joseph François Napoléon en 1926; Marie Jeanne Thérèse, 1928; Herménégilde Roger, 1930; Marie Anne Gratia, 1931; Joseph Charles Philippe, 1933; Marie Juliette Gertrude, 1934; Joseph Henri Jacques, 1937; Joseph Jean Louis, 1937. Tous baptisés à Rock Forest. S'ajouteront aussi Lise et Lisette qui, selon le gedcom des Lemieux, épousera Nelson Lemieux à Deauville en 1963. Le 11 décembre 1937, Odilon est témoin au mariage de sa filleule, Simone Pinard, à Sherbrooke-Est.

 

Marie Rose Cécile:

Je n'ai aucune information sur elle sauf le fait qu'elle est née le 15 mai 1901. Elle est probablement décédée en bas âge, puisqu'elle n'apparaît pas au rencensement de 1911.

 

Marie Olivine:

Née le 5 février 1904. Décédée le 22 juillet 1904.

 

Marie Rose Marguerite:

Née le 29 septembre 1908. Décédée le 7 décembre 1910 à Rock Forest.

 

Marie Ange Bella:

Née le 20 avril 1910. Décédée le 19 décembre 1910.

 

Marie Rose:

Marie Rose est née à Rock Forest le 31 octobre 1912. À 16 ans, elle épouse Raoul Lemire. Je n'ai trouvé qu'un enfant pour le couple: Raoul Honoré, né le 21 mars 1937 et baptisé à Rock Forest.

 

Marie Anne Desneiges:

Née le 11 mai 1914, elle meurt le 12 novembre 1921 à Rock Forest.